Pour aller plus loin concernant cette approche…


Développée pendant la première moitié du XXème siècle, la mécanique quantique est un des piliers de la science contemporaine. Et pourtant, il s’agit aussi probablement de la plus étrange théorie jamais imaginée.

En effet, la mécanique quantique regorge de mystères, de surprises et de paradoxes qui nous obligent à revoir la manière dont nous concevons la matière, et même la physique en général.

Cette théorie est d’ailleurs tellement bizarre que l’un de ses plus fameux contributeurs, le physicien Richard Feynman (ci-dessus), disait à son propos:

« Si vous croyez comprendre la mécanique quantique, c’est que vous ne la comprenez pas ».

La physique quantique

Tout d’abord cette science présentée habituellement comme « nouvelle » date en fait de plus d’un siècle pour ses premières découvertes révolutionnaires. Ainsi, Albert Einstein publia sa théorie sur la relativité restreinte en 1905 et cette sur la relativité générale e 1915.

Par ailleurs, si les démonstrations mathématique utilisées en physique quantique sont très compliquée pour la grande majorité d’entre nous, il n’en est pas de même de leurs conclusions qui, elles, sont limpides. Leur compréhension générale est même à la portée de tous.

De plus les résultats de ces recherches débordent largement le seul vibratoire. Car, classiquement, une radio présente schématiquement deux boutons :

  • Un bouton qui passe en revue les fréquence, c’est-à-dire les différentes stations radio. Il suffit d’arrêter le bouton sur la fréquence désirée pour écouter sa station préférée.
  • Un bouton qui permet de régler le volume (amplitude) de son produit par la radio.

De cet exemple, nous pouvons ressortir deux notions essentielles en énergétique :

  • Tout d’abord, les ondes se superposent sans interférer les unes avec les autres. Car dans l’exemple de l’appareil radio, il faut obligatoirement que les ondes des différentes stations soient présentes à l’endroit où se trouve l’appareil pour qu’elles puissent être captées par lui. Elles sont donc là toutes présentes au même endroit, sans interférer les unes avec les autres.
  • De plus, pour qu’un appareil radio capte une émission, il faut qu’il émette lui-même un signal vibrant sur la même fréquence qu’elle. En tournant le bouton des fréquences, nous changeons la fréquence du signal émis par l’appareil radio. Celle-ci va alors attirer l’onde radio en résonnance avec elle. L’onde de la radio et l’onde de la station s’attirent mutuellement et devient possible d’écouter la station. Ceci constitue la loi de la résonnance que est une notion très importante en énergétique.

Cette loi de la résonance produit notamment deux effets importants lors d’un soin :

  • Elle va permettre de capter les énergies cosmiques et/ ou telluriques qui vont être transmises ensuite à la personne à traiter. Ceci est réalisé par la mise en relation du thérapeute avec ces énergies, simplement grâce à la demande qu’il fait de recevoir telle ou telle énergie.

  • Le second aspect est plus péjoratif. Car lors d’un soin, il est souvent nécessaire d’enlever des énergies néfastes ou perverses comme les appellent les chinois. Or ce simple fait de se concentrer sue elles pour les enlever, met le thérapeute en résonance avec elles… Le risque consiste alors à ce qu’elles viennent se fixer sur lui. Il convient dans ce cas qu’il demeure prudent et qu’il détourne aussitôt son attention de l’énergie néfaste, en cas d’attaque par elle, afin de couper la résonance.

L’énergie dans l’Univers

L’Univers n’est pas du tout el que nous l’imaginons. Sa représentation habituelle constituée de plantes, d’étoiles, de trous noirs et autres, est erronée. Car tout dans l’Univers,

absolument tout, n’est constitué que d’énergie depuis la plus petite particule jusqu’à la plus grosse étoile. Ainsi le vide n’existe pas. En fait, il est « plein » d’énergie…

La matière – à commencer par les particules et les subparticules – est constituée de formidables concentrations d’énergie. Il suffit de constater la puissance considérable libérée par la fission de quelques centaines de grammes de matière radioactive dans les centrales nucléaires pour en avoir un idée. Car celle-ci est capable d’alimenter des villes entières en électricité pendant des mois. Ceci démontre bien qu’une énorme quantité d’énergie est incluse dans chaque particule qui constitue la matière visible.

En outre, l’univers baigne dans un immense champ d’ondes électromagnétiques, crée par ces particules qui sont chargée négativement ou positivement et sont sans cesse en mouvement. De plus, les particules – qui sont constituées d’énergie – sont reliées entre elles par des forces électromagnétiques qui forment un autre aspect énergétique de la matière. Ainsi, les immenses espaces libres entre les particules sont remplis de quantités phénoménales d’énergie qui sont des forces de liaison entre ces corpuscules, mais aussi entre le planètes et entre les galaxies. Ce sont :

  • Les interactions gravitationnelles ou gravifiques.
  • Les interactions faibles.
  • Les interactions fortes.
  • Les interactions électromagnétiques

Ce sont ces forces qui donnent la cohésion à l’univers. Ce sont elles aussi qui donnent cette impression de solidité à la matière telle que nous la connaissons.

Ainsi avec toutes ces découvertes, la physique moderne a fait passer l’Univers de palpable et de repérable, à un processus abstrait appelé « champ quantique ». Elle a complètement effacé la frontière entre la matière et l’énergie.

Plus fort encore, la dualité onde/crépuscule démontre qu’une onde (énergie) peut « à volonté » se changer en crépuscule (matière) et inversement un crépuscule peut se transformer en ondes. Cela ressemble à la transformation de l’eau en vapeur sous l’effet de la chaleur et inversement lorsque la température baisse.

L’énergie et la matière ne sont pas deux éléments différents. Ils sont au contraire deux aspects d’un même élément. Cette notion est fondamentale. Elle permet de comprendre pourquoi et comment les soins énergétiques peuvent agir sur le corps physique et par là sur la santé des individus.

La nature elle-même utilise cette dualité onde crépuscule beaucoup plus fréquemment que l’on ne l’imagine habituellement. Par exemple, les enzymes de notre corps, lorsqu’elles doivent traverser un tissu, jouent les passe-murailles grâce à un effet « tune ». Ainsi une enzyme (corpuscule) est capable de prendre un aspect corpusculaire une fois arrivé de l’autre côté . En clair, l’enzyme chimique se transforme en énergie pour traverser le tissu, avant de redevenir l’enzyme chimique que nous connaissons, une fois passé l’obstacle.

Un aspect énergétique intéresse aussi d’autres aspects du corps humain comme l’odorat qui est un sens bien connu, mais qui pourtant garde encore beaucoup de mystères. En effet, les diverses configurations chimiques des molécules ne peuvent pas toujours expliquer les différences souvent importantes entre les odeurs ressenties. Ainsi deux molécules très proches dans leur structures peuvent quelquefois produire des odeurs très différentes. C’est pourquoi Luca Turin du Collège universitaire de Londres (Grande-Bretagne) a proposé une nouvelle approche pouvant expliquer le fonctionnement de l’odorat. Pour lui, « la détection d’une molécule ne résiderait pas dans sa structure, mais dans sa vibration, une caractéristique qui varie dès que deux molécules diffèrent. » Cela signifie que la nature vibratoire – c’est-à-dire énergétique – de l’être humain se manifeste de manière beaucoup plus importante et fréquente qu’on ne le pensait de prime abord.

En plus de cet élément « matière/vibration », un autre facteur doit obligatoirement intervenir pour l’organiser. Il s’agit de l’information. Or, c’est sans aucun doute l’information qui est le facteur le plus important. Car elle va permettre d’orienter l’énergie vers la matière (et vice/versa). Elle va ainsi informer l’énergie, c’est-à-dire l’ « en-former », lui donner sa forme.

Sinon, sans elle comment expliquer l’orientation de l’énergie vers le crépuscule ? Qu’est-ce qui pousserait la vibration à se transformer en corpuscule ? L’énergie ne s’est pas levée un beau matin, en se disant : « Tiens aujourd’hui j’ai décidé de me transformer en photon ou en lepton ! » Un élément est obligatoirement intervenu pour déclencher cette transformation et l’orienter vers telle ou telle particule. Cet élément, c’est l’information.

Le visage de Dieu

Cette notion de l’information qui commande à l’énergie et à la matière rejoint ce qui est marqué dans les Écritures : »Au commencement était le verbe ! ». Le Verbe aurait créé l’Univers ou du moins aurait donné le coup d’envoi de sa naissance.

L’astrophysicien américain George Smoot parlait quant à lui, avec humour, du « visage de Dieu » pour évoquer ce qu’allaient révéler les photos de la naissance de l’Univers prises par le satellite COBE.

Tout ceci amène inévitablement à penser que toute matière est animée et qu’il existe donc pas de matière inerte. Car celle-ci est obligatoirement constituée de vibration chargées d’informations pour exister. Il est d’ailleurs très probable que toute l’information de l’Univers soit présente dans la moindre particule, comme l’information de l’ensemble d’un être vivant se trouve à l’intérieur de chacune de ses cellules. Ainsi tout serait dans tout !

Ces notions ne sont pas sans rappeler les pensées animistes qui voient la vie présente dans tous les éléments constituant l’environnement.

L’énergie dans l’être humain.

L’Univers est donc constitué d’un élément – possédant deux aspects matière et énergie – et d’informations. Ces dernières constituent en quelque sorte le programme qui oriente l’énergie vers la matière et vers la vie.

Ces différents aspects se retrouvent chez l’être humain sous d’autres appellations. On parle pour lui de physique, d’énergie et de psychisme. Le physique représente le corps physique, c’est-à-dire l’aspect corpusculaire de l’être humain. L’énergie se rapporte aux corps énergétiques qui entourent le corps physique, mais aussi à l’énergie qui les entretient et les nourrit. Enfin le psychisme correspond aux pensées c’est-à-dire à des informations portées par des ondes, à l’image des ondes radios qui voyagent dans l’espace. Ainsi, nous pouvons dire qu’avec ces aspects, physiques, psychique et énergétique, l’être humain est l’hologramme de l’Univers.

De plus comme la pensées/information est créatrice de la matière, cela signifie que notre pensée est capable de créer de la matière et ainsi créer le monde qui nous entoure. Cela rejoint l’idée, souvent avancée par ailleurs en psychologie, que notre environnement n’est qu’un prolongement de nous-même sans qu’il soit possible de discerner la séparation entre notre intérieur et notre extérieur.

Références : Soigner avec l'énergie : Les thérapies quantiques et psycho-énergétiques (De Luc Bodin)

Les 7 merveilles de la mécanique quantique (De David Louapre)




Combien de fois sommes-nous victimes de nos états émotionnels ?


Nous semblons plus souvent que nous le pensons croire qu'une émotion vécue passe et que tout ira bien ensuite. Nous négligeons le faite que le corps réagi à cette émotion quoi que nous croyons. Le corps réagi; pour se protéger, en se crispant (nos organes principalement), en gardant en lui lui de manière durable une émotion mal vécue. Il serait faux de ne rien faire. Les conséquences nous touchent parfois sans comprendre pourquoi. Quand une émotion est vécue en excès cela va fragiliser une personne. Selon le Dr. Bach une maladie peut être évitée, si l'on entreprend un ajustement suffisamment tôt d'un état émotionnel insatisfaisant. Dans de nombreux cas une maladie peut de cette manière être évitée. Parfois nous avons besoin d'être soutenus pour retrouver une harmonie et un bien-être, nous sentir mieux dans notre corps et notre esprit. Les Fleurs de Bach agissent aussi sur les traits marquants de notre personnalité profonde qui, dans leurs aspects négatifs, peuvent nous desservir. Les Fleurs de Bach sont un révélateur du positif que nous possédons tous.




Qu'est ce qu'un thérapeute holistique ?


Le terme holistique vient du grec "holos" qui signifie "le tout, l'ensemble" et "therapein" qui se traduit pa soigner. Le thérapeute holistique prend en charge la globalité de l'individu, il a pour objectif de soulager "le tout".
Cette méthode vise à traiter les différents niveaux d'organisation de l'être humain, soit son corps et son esprit dans une même démarche.
Le thérapeute holistique vise à faire retrouver aux personnes, une hygiène de vie sur tous les plans, afin qu'elles puissent trouver en eux leurs capacités d'auto guérison mais peut également et (se serait l'idéal) de faire de la prévention et de travailler en amont. Le thérapeute holistique peut aider à franchir des caps difficiles de la vie mais aussi apprendre à retrouver une bonne hygiène hygiène de vie qu'elle soit alimentaire, physique, psychique ou spirituelle. Chaque thérapeute propose une aide différente, à vous de trouver ce qui vous convient le mieux. Diverses méthodes sont à notre portée dans ce but. Aromathérapie, massage, réflexologie plantaire, relaxation, hypnose, sophrologie, reiki etc... Personnellement je me sers des huiles essentielles, de la gemmothérapie, desfleurs de Bach cependant je trouve qu'une des composantes essentielles est le yoga, la relaxation, le méditation qui permet vraiment un retour à soi même. Se sont des méthodes qui permettent de se reconnecter avec son corps souvent malmené par un train de vie effréné. Le thérapeute holistique tout comme le naturopathe n'est pas médecin et ne peut en aucun cas se substituer à la médecine moderne, il n'a pas le droit de faire arrêter un traitement donné à quelqu'un, ni de le modifier et n'a pas le droit de poser un diagnostique. Si vous rencontrez ce genre de personnage partez et signalez le. Cependant le thérapeute peut fonctionner en complémentarité de la médecine moderne. Certains médecins sont ouverts aux médecines parallèles mais malheurusement ils restent encore minoritaires. Le thérapeute ne doit pas hésiter à vous envoyer vers d'autres spécialistes comme l'ostéopathe, l'homéopathe, le généraliste, il ne doit en aucun aller au delà de ses compétences. Il ne doit pas y avoir non plus de relation de dépendance entre le thérapeute et le client. La liberté de revenir ou pas doit être laissée au client. La démarche doit vraiment être un accompagnement de la personne dans sa globalité. Le but est vraiment de former un tandem avec le consultant et l'aider à cheminer vers un mieux être. Ce n'est pas le thérapeute ni qui que soit d'autre qui va vous guérir, se sont justes des outils qui vous sont proposés afin d'accèder à votre capacité de guérison. Alors pourquoi ne pas tenter ?




Histoire des Fleurs de Bach


Le Dr Bach a voué les premières années de sa vie à la recherche médicale. Il accorde un intérêt plus particulier aux comportements et à la personnalité des individus. Auprès de ses patients, il s'aperçoit rapidement que les émotions influent autant sur le mental que sur le physique. Dès lors, il décide d'y consacrer entièrement ses recherches et, dans les années 30, part s'installer dans la campagne du Mount Vernon, dans le sud de l'Angleterre. Il met alors au point ses propres essences florales, 38 au total (et une 39 ème, la plus connue, qui résulte d'un mélange de 5 fleurs) : les fleurs de Bach, appelées aussi essences florales du Dr Bach. Chacune d'elle permettrait de traiter un problème émotionnel en particulier : la peur, le doute, le stress etc. Aujourd'hui encore, la tradition est préservée. Les fleurs de Bach Original sont toujours cultivées et préparées à la manière de leur fondateur, dans sa résidence du Mount Vernon, rebaptisé depuis le Centre Bach. Utilisées dans le monde entier, ces essences naturelles aux vertus si particulières, et totalement inoffensives, font de plus en plus d'adeptes. Pour connaître la fleur de Bach qui vous convient, il est d'abord essentiel que le thérapeute identifie les émotions qui vous irradient en excès. À chacune d'entre elles correspond un état contraire positif. Il va s'agir alors d'activer cette émotion positive avec l'aide de la fleur correspondante, afin de laisser place à l'émotion « dans son état négatif » et faire place « aux qualités positives » de l'état d'âme correspondant. Pour rétablir bien-être et harmonie. Le Dr Bach en définit sept états psychologiques négatifs principaux. Comprenant 38 sous-états psychologiques négatifs, chacun des 38 sous-états correspondant à une Fleur de Bach.




Présentation du Dr. Edward Bach


Origine

Le Dr Edward Bach, médecin et homéopathe anglais (1886-1936), est à l’origine de l’utilisation des essences florales. Lors de son activité en tant que médecin à l’hôpital «Royal London Homeopathic Hospital», il consacra ses recherches surtout à la flore intestinale humaine. Il observa alors que la flore intestinale de patients anxieux présentait toujours les mêmes modifications typiques, indépendamment de la maladie dont ils souffraient.
Déçu par les limites de la médecine trop occupée à considérer le corps du malade comme un laboratoire, décide d'écouter son intuition et part à la découverte de l'être humain. En 1913 le Dr Bach, fraîchement diplômé en médecine et en chirurgie, travaille aux urgences du Centre Hospitalier Universitaire de Birmingham. Là, il constate que dans les soins apportés aux malades, la personnalité de l'être humain n'est pas prise en compte. Pour combler ce qu'il considère comme une énorme lacune, il prend un poste dans les domaines de l'immunologie et de la bactériologie à l'Hôpital Homéopathique de Londres où il découvre l'œuvre de Hahnemann, fondateur de l'homéopathie. L'approche de Hahnemann, qui décrète que la base de toute guérison réside dans le traitement du malade en prenant en compte le tempérament du patient et pas uniquement la maladie, rejoint les convictions de Bach. Entre 1922 et 1928 Bach travaille sur la fabrication de vaccins - élaborés à partir de germes intestinaux par la méthode homéopathique - qui seront reconnus dans le monde médical . Il fait des recherches et met au point 7 vaccins connus sous le nom de « nosodes » (Les sept nosodes de Bach) utilisés encore de nos jours en Grande Bretagne. Il obtient de très bons résultats et les professionnels viennent se former à ses techniques. Mais il n'est pas satisfait de ce type de remède et dès 1928 il oriente ses recherches vers les plantes. Ses travaux des 8 années suivantes aboutiront aux essences florales composant les 39 remèdes connus aujourd'hui.
En 1936 le Dr Bach estime son système complet et son œuvre achevée. Il donne des conférences à travers l'Angleterre pour transmettre ses connaissances le plus largement possible. Les élixirs submergent notre personnalité des vertus dont nous avons besoin et chassent ainsi les défauts qui causent nos souffrances.

Il n'y a pas de guérison réelle sans modification de nos conceptions de la vie, de la paix, de l'âme et du bonheur intérieur. Pour lui, la maladie (le mal à dit) est un avertissement du corps pour signaler un désordre de l'âme ou d'un malentendu entre notre âme et notre personnalité. Elle n'est pas nécessaire si nous pouvons ajuster et d'améliorer en agissant le plus tôt possible les anomalies de l’âme avant qu'elle s'exprime. Le Dr Bach en conclut que certains états d’esprit ou problèmes émotionnels pouvaient avoir une influence négative sur la santé. En 1930,Edward Bach abandonna son travail à Londres et se retira à Wales, afin de développer sa propre thérapie. Au cours des années suivantes, il partit à la recherche de remèdes floraux, les développa et se mit à diffuser publiquement ses connaissances par des publications et des exposés. C'est pourquoi après de longues recherches, il découvre que certaines fleurs, buissons ou arbres sauvages, d'ordre supérieur en raison de leur vibration élevée, ont la puissance d'élever nos propres fréquences vibratoires et d'ouvrir dans l'être humain des canaux qui acheminent les messages de notre MOI spirituel. Après sa mort en 1936, ses collaborateurs fondèrent en Angleterre le « Dr Edward Bach Centre » avec l’objectif, encore aujourd’hui, de préserver et de propager la thérapie originale des fleurs de Bach. Au début des années 80, Mechthild Scheffer, naturopathe de Hambourg, introduisit l’œuvre d’Edward Bach dans l’espace germanophone. Depuis, elle a développé le système original des fleurs de Bach. Entre-temps, la thérapie des fleurs de Bach s’est également répandue dans d’autres pays. Le Dr. Edward Bach a utilisé une métaphore pour décrire la manière dont les remèdes Fleur de Bach fonctionnent. "Les fleurs de Bach sont capables, à l'instar de la belle musique, ou toute autre noble source d'inspiration, d'élever notre nature profonde, et de nous rapprocher de nos âmes: et par ce fait même, de permettre de situer l'origine de notre souffrance, et de nous apporter la paix." Tout comme un beau coucher de soleil ou une photographie peut nous faire sentir plus en paix, prendre un remède nous élève d'une manière douce et nous aide à être meilleurs. Principe
Le Dr. Edward Bach partait du principe qu’un déséquilibre de l’état d’esprit était à l’origine de toutes les maladies. À son avis, chaque maladie serait causée par un état émotionnel négatif. C’est pourquoi, le traitement des problèmes émotionnels occupe le premier plan dans la thérapie des fleurs de Bach. Le Dr Bach identifia et classifia 38 états émotionnels négatifs, en disharmonie avec la nature humaine, comme la peur, l’insécurité, la solitude, l’hypersensibilité ou l’impatience. Pour tous ces états émotionnels pouvant provoquer certains maux, il créa 38 extraits de fleur. Les forces énergétiques des essences florales exercent une influence positive sur les états émotionnels négatifs et contribuent ainsi à l’harmonisation du corps et de l’esprit. Les tentatives pour capturer cette énergie ont produit de belles photographies, par exemple celles de Kirlian montrant des modèles et des couleurs distinctes pour les solutions différentes - mais peu de recherches en « sciences dures» ont été faites. La véritable preuve que ces énergies existent, c'est l'effet qu'elles ont sur les gens qui les prennent. Lorsque nous prenons Mimulus contre une peur, c'est simplement une forme plus spécifique de la réaction émotionnelle que nous ressentons lorsque nous écoutons la musique de Beethoven ou contemplons les étoiles. Textes extraits du Centre Bach





J'aimerais bénéficier d'une consultation découverte gratuite pour faire le point et comment mettre en place une action bénéfique pour ma santé.

Prendre rendez-vous pour

une consultation découverte gratuite

Test : Quelle est ta mission de vie ?
Tu t'es toujours sentie différent/e, comme n'appartenant pas à ce monde ou venant d'une autre planète. D'ailleurs tu t'aies souvent demandé si quelque chose ne clochait pas chez toi car tu ne sembles pas penser comme les autres.
Quelle est la plus grande planète de notre système solaire ?
Où est Budapest ?
Combien y a-t-il de continents ?

Qu’est-ce que Le Travail?

Le Travail est une démarche simple et puissante de questionnement personnel qui vous apprend à identifier et questionner les pensées qui sont responsables de toute la souffrance dans le monde. C’est un moyen de comprendre ce qui vous blesse, et d’aborder vos problèmes avec clarté.

Les personnes qui pratiquent régulièrement Le Travail font état de changements dans leur vie.

Atténuation de la dépression : trouver une solution, voire même le bonheur, dans des situations qui étaient parfois désespérantes

Diminution du stress : apprendre comment vivre avec moins d’anxiété ou de peur

Amélioration des relations : faire l’expérience de liens plus étroits et de plus d’intimité avec votre partenaire, vos parents, vos enfants, vos amis, et vous même

Diminution de la colère : comprendre ce qui crée en vous colère et ressentiment, et devenir moins réactif, au niveau de la fréquence et de l'intensité

Augmentation de la clarté mentale : vivre et travailler plus intelligemment et plus efficacement, avec intégrité

Plus d’énergie : faire l’expérience d’une nouvelle sensation d’énergie et de bien-être durable

Plus de paix : découvrir comment devenir « un amoureux de ce qui est »

 

Le Travail de Byron Katie permettent des découvertes souvent inattendues et libérantes.

les bénéfices sont souvent rapides et percutants !

Les Fleurs de Bach « Comment cela fonctionne ? »

Par une méthode de solarisation les propriétés énergétiques présentes dans chaque fleurs spécifiques sont imprimées dans l’eau et mise en flacon sous forme de teinture-mère.

 

Par une méthode de solarisation chaque fleurs transmettent leur vibrations (informations) spécifiques à l’eau. Le principe est comparable à celui que l’on trouve en homéopathie. les élixirs Fleurs de Bach bénéficient d’une action démontré dans la physique quantique par l’appellation de « trous blancs » qui conservent les propriété énergétiques après que la matière disparaissent. L’énergie de la fleur est transférée à l’eau sous forme de mémoire énergétique, ce qui corrobore les recherches et la méthode du Dr. Bach. En conséquence l’énergie présente dans la molécule d’eau est de même intensité que sous forme de matière elle-même. Elle conserve ainsi les caractéristiques et les propriétés spécifiques de chaque fleurs solarisées.

La physique quantique démontre que l’information ou l’énergie contenue dans une molécule est aussi importante que la matière elle-même, L’énergie et la matière ne sont pas deux éléments différents. Ils sont au contraire deux aspects d’un même élément. Cette notion est fondamentale. Elle permet de comprendre pourquoi et comment les soins énergétiques peuvent agir sur le corps physique et par là sur la santé des individus.

Afin de comprendre son fonctionnement il est utile d'avoir une approche sous un angle de vue différent qu'avec les traitements chimiques.

« La maladie commence quand nous justifions par l'extérieur, le malaise intérieur »

Samuel Hanneman

«  il n'y a pas de maladies, il n'y a que des malades » Les problèmes de santé résultent d’attitudes négatives.

Dr. Edwrd Bach

Ces citations expriment justement comment les états émotionnels irradient notre corps et comment certains maux physiques apparaissent. A partir de ce principe les Fleurs de Bach vont soigner le malade dans sa globalité. L'élixir qui vous sera remis va traiter la cause du désordre émotionnel.

En résumé les informations (énergie) contenues dans l'élixir Fleur de Bach adéquat ajustent les niveaux vibratoires correspondant afin d’harmoniser les états émotionnels.

Une préparation à base plante à base de plante?

Même si elles sont fabriqués à partir de fleurs, les élixirs de Bach ne font pas partie des remèdes à base de plantes, car ils ne sont pas issus de séchage ou de pressage, contrairement à ceux-ci

Les Fleurs du Dr. Edward Bach ont aidé des millions de personnes dans le monde depuis leurs découvertes.

 

Il existe 38 essences de fleurs.

 

Chacune des essences est utilisées en fonction des états émotionnels identifiés.

Les Fleurs de Bach ne transforment rien et en même temps changent tout. En effet, elles servent de modificateur, d’inverseur de polarité. L’émotion et le sentiment ont chacun une polarité positive et une polarité négative.

Les Fleurs harmonisent, réajustent ces polarités en stimulant une polarité positive. Elles prennent en charge l’état émotionnel permettant à la personne de retrouver force, courage, espoir et entrain. 

Les Fleurs de Bach sont un complément idéal en parallèle à un suivi psycho-thérapeutique, un traitement médical, thérapies (allopathiques ou holistiques), un régime, un sevrage, ...
Les Fleurs de Bach sont faciles à utiliser, conviennent à toute la famille, et ne présentent aucun risque d’accoutumance ou de nocivité.

Faciles d'utilisation. Elles agissent sans effets indésirables, ne présentent aucune incompatibilité avec d’autres traitements et ne se substituent nullement à ceux-ci. Il est parfait pour quiconque, à tout moment de leur vie: les adultes, les femmes enceintes, les nouveau-nés, les enfants. Même les animaux peuvent en profiter.

 

Les Fleurs de Bach agissent sur le système émotionnel. Chaque émotion est liée à un organe. La peur, par exemple, influe sur le système rénal, lequel va réagir. Ainsi chaque émotion correspond à un  type d’organe. En quelques minutes une émotion agit sur l’organe avant qu’il n’envoie une nouvelle information au cerveau. Plus longtemps une émotion engendre une situation in insatisfaisante plus l’organe risque de devenir malade. Les Fleurs de Bach permettent d’éviter les cascades émotionnelles. Elles stoppent l’émotion mal vécue avant qu’elle ne s’empire et ne se transforme en maladies plus graves. dépression, burn-out ou autres ».

 

Leur emploi est particulièrement bénéfique car le traitement médical agira sur les symptômes de la maladie, alors que les élixirs floraux et vous travaillerez sur des déséquilibres émotionnels qui qui sont le plus souvent  la source du problème. Sans aucun danger. Les Fleurs de Bach sont faciles à utiliser, conviennent à toute la famille. Leur rôle est souvent préventif pour éviter que des maladies apparaissent et aussi harmonisant pour sortir d'un cercle vicieux lors d'épisodes chroniques.

Elles ne traitent pas les maladies physiques directement. En restaurant l’harmonie de l’esprit, elles permettent aux structures naturelles du corps d’agir plus facilement. Ce qui signifie que les gens  peuvent littéralement se soigner eux-mêmes. Elles illustrent le principe vérifie par de nombreuses personnes, que l’équilibre émotionnel a une importante influence sur notre santé. Les expériences positives sont notables.

Les Fleurs de Bach sont des ré-équilibrants émotionnels, ils ne sont pas reconnus comme des médicaments, mais ils commencent à être utilisées dans des services hospitaliers, des maternités comme accompagnement à d'autres soins. Leurs vertus étant toujours davantage appréciées, toujours plus de personnes souhaitent en profiter. 

Toutes les émotions sont utiles. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises émotions. Elles signalent notre monde intérieur. quand elles sont mal vécues cela permet de mettre le doigt sur un état à corriger.

Autre grand avantage vous n’êtes pas obligé d’y croire ou de les comprendre pour que ça marche, c’est là, un des principes fondamentaux.

Rescue

Sans doute l'élixir le plus fameux et le plus repend de la méthode.

Le Docteur Bach a également défini un remède d’urgence pour les chocs émotionnels, il est composé de 5 fleurs parmi les 38.

  • Cherry plum / Prunier myrobolan

  • Clematis / Clématite

  • Impatiens / Impatience

  • Rock rose / Hélianthème

  • Star of betlheem / Etoile de Bethléem

Pour lutter contre le stress, le Dr Bach a crée une solution au nom hautement symbolique : Rescue (sauver, secourir), élaboré à partir de 5 essences de fleurs. Chacune ont des propriétés différentes, et associées les unes aux autres, elles affichent comme objectif de pouvoir surmonter des situations stressantes d'urgence comme : passer un entretien, s'exprimer en public, apprendre une mauvaise nouvelle, entretien avec un supérieur hiérarchique, etc...

Rescue » est un élixir très utile pour les situations d'urgences. Il n'est pourtant que la partie visible de l'iceberg de toutes les vertus de la méthode. Il n'est pas un traitement en soi.

Je serai heureux de vous conseiller davantage sur les fleurs qui correspondent à votre état émotionnel caractéristique, je vous propose de fixer un rendez-vous pour une consultation personnalisée.